LE DOUTE...

Vous vivez votre vie tranquillement et un jour vous vous retrouvez à la lisière d’une forêt face à deux chemins sans panneaux indicatifs.

Les deux chemins paraissent égaux, autant dans leur beauté que dans leur mystère. Vous ne contrôler rien à ce moment là, vous êtes face à l’inconnu. Au fond de vous commence de naître une certaine peur…celle de faire un choix. La peur de prendre la mauvaise décision se fait sentir. Mais tout le temps que dure le doute, notre volonté n’arrive pas à se décider. C’est précisément lorsque l’on veut s’assurer de bien choisir que le doute s’empare de nous et nous paralyse. En ce sens, celui qui doute, redoute l’erreur.

 

L’indécision est parfois pénible, mais le doute a aussi sa raison d’être. Bien que la voie de l’hésitation peut paraître tortueuse, elle mène à la sagesse.

Quand on est confronté à deux possibilités qui paraissent identiques, on marque un temps de pause. On pèse le pour et le contre, c’est humain. La peur d’avancer, la peur de se tromper. On reste alors coincé au niveau de cette lisière et le pas ne se fait pas…ça traine, ça nous fatigue, ça nous rend fou. On cherche des réponses, des vérités à l’extérieur et dans ce désespoir, on donnerait n’importe quoi pour avoir un élément qui donnerait raison à notre mental.

 

C’est au cœur même de ce désespoir, au cœur même de l’expérience de « l’erreur», que la vérité se manifeste à nous. La vérité n’est pas ailleurs, la vérité n’est pas inaccessible. Elle se présente à chaque fois qu’une prise de risque survient et elle nous pousse toujours plus à dépasser ce désespoir.

Il y a à mon sens des éléments de réponses que personnes ne peut avoir pour nous, des réponses qui nous sont cachées en dépit de notre envie de vérité...simplement pour nous apprendre à nous positionner, à faire un choix. Ne pas rester dans l'indécision, ne pas être dans une stagnation.
Dans ces moments délicats mais tellement importants, il faut garder la Foi, et avancer avec confiance. Lâcher le perfectionnisme et accepter de ne pas savoir où cela va nous mener.

 

Et c'est dans cette Foi grandissante que l'on intègre la réalité de l'expérience, qu'on laisse l'Univers nous traverser. Le chemin choisit n’est peut-être pas le vrai challenge, le vrai challenge est peut-être celui de faire assez confiance pour faire ce pas. Il n’y a pas de juste ou de faux pour les intelligences divines, il n’y a que la force de la Volonté et de l’Amour qui se fixe toujours plus en nous qui compte. De laisser l’énergie grandir et la libérer de nos peurs.

 

Vous êtes magnifiques...quoi que vous choisissez!