LE LABYRINTHE...

Le Labyrinthe de la Vie, chemin sinueux parfois tumultueux.

On me place à ton entrée, sans carte ni fil argenté.

Le jeu universel débute, à moi de tester tes nombreuses allées, en espérant trouver ta fameuse porte ornée.

 

Grâce à mes réminiscences, certains réflexes de vies passées restent conservés à l’intérieur de mon essence.

Elles m’aident à me reconnecter pour mieux affronter les épreuves que nous nous sommes fixées.

 

Face à tes obstacles; j’escalade, je franchis, mes illusions, mes peurs et mes ennuis.

 

Jusqu’à trouver de l'autre côté d'une façade, d'autres voyageurs. L'un d'eux, plus posé, me propose sa boussole dans un élan de bonté. Nous entamons un bout de voyage tous ensemble, jusqu’à nous dissiper lorsque nos routes se seront éloignées.

 

Me voilà seule face à mes défis, mes aspirations et mes ressentis.

 

Je prends confiance et vois chaque jour la distance nous séparant s’amincir, ta lumière pouvant émerger petit à petit.

C’est en marchant sans m’arrêter que je me rapproche toujours plus de toi. Cependant, on me souffle de prendre le temps d’observer et ne pas foncer tête baissée. Car sur mon chemin se dresse plusieurs de tes beautés.

 

Alors je comprends que le voyage a besoin d’être dégusté, digéré et intégré afin d’éviter d’arriver à destination sans avoir compris le sens de sa destinée.

 

Tu n’es jamais bien loin car lorsque je sens ta présence, se produit en moi une évolution naissante.

 

Tes passages me paraissent parfois longs et infinis, mais qu’est-ce que tout ceci, quand on commence à comprendre le sens de sa vie ?

 

Je prends donc le temps de retourner à l’intérieur et d’apprécier cette aventure qui me mènera j’en suis sûre au delà de mes propres murs. 

 

- Elodie