LA PATIENCE...

Psychographie sur le thème de la patience pour lequel j’ai questionné le monde spirituel. 

 

« Une fleur ne peut prétendre de s’ouvrir pleinement et rapidement tant que le processus de croissance dans lequel elle se trouve lui demande de supporter une forte dose d’énergie. Si elle s’ouvre trop vite, trop fort en utilisant d’un coup toute son énergie d’évolution, elle serait détruite tellement l’intensité présente ne pourrait être supportée par ses cellules. Elle exploserait littéralement. 

 

Il en va de même pour l’être humain. Lorsque les os grandissent, il doivent se détruire pour se reconstruire plus en longueur…pourquoi cela vous étonne-t-il alors lorsque certaines situations de vie viennent vous secouer pour mieux vous bâtir? 

 

Si vous voulez aller vite au résultat, vous risquez de brûler des étapes qui forment votre pilier de base. Ce que vous construirez alors au sommet sera fragilisé. Il est donc normal de passer par plusieurs phases. Chaque pas compte et vient soutenir le suivant. Ne vous préoccupez donc pas du résultat, il n’est pas sous votre contrôle, tout est déjà sous contrôle. Le résultat ne vous apportera ni le bonheur, ni la paix que vous recherchez. Créer un espace pour que la paix puisse se déposer en vous, permettra au résultat de fleurir…au rythme de votre capacité et votre volonté à recevoir ce changement.

Votre rôle tient dans le processus. Votre responsabilité tient dans votre persévérance et dans votre dévouement à l’énergie qui vous relie au Tout. La patience n’est pas « attendre » mais le maintient d’un état intérieur d’intégration vers l’étape suivante.

 

Bien que Nous voyons votre désespoir face à la souffrance émise sur ce plan, nous vous rendons attentif qu’il n’y a pas de clans de gentils ou de méchants. Vous êtes tous responsables de votre incarnation…prendre soin de vos pensées, de votre corps, de votre langue est déjà un début de contribution à la transmission de bienveillance et d’entendement. 

 

Nous sommes avec vous. Bientôt, tous seront amenés à ouvrir cette énergie sans tergiverser, auquel cas, certains symptômes physiques pourront se faire sentir plus fortement. Vous ne devez pas en avoir peur, laissez faire ce passage cellulaire vers une vibration plus élevée. Merci pour votre question et pour sa transmission. »